Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Pratiques, écologiques et (très) économiques : les Tiny Houses

Votre projet

pratiques ecologiques economiques tiny houses

Le concept d’une petite cabane en bois habitable a pris tout son intérêt avec l’ouragan Katrina en 2005 et surtout la crise américaine des subprimes en 2008. Jusqu’ici perchées dans les arbres ou au fond des jardins pour la joie des enfants, ces Tiny Houses sont devenues une solution pragmatique pour les victimes de la crise banquière et financière, incapables de rembourser leurs crédits. Près de 70% des nouveaux acquéreurs américains de Tiny House évitent désormais les dettes hypothécaires, celles-ci concernant en revanche 70% des acheteurs de maisons « classiques ».

 

            Le compromis qui séduit : moins chères et écologiques

 

            Les intérêts d’acquérir une Tiny House sont nombreux, et séduisants. Le facteur économique est le plus prépondérant au sein de ce marché spécifique, qui vise une clientèle en mal d’envies atypiques, mais aussi et surtout aux budgets les plus serrés. Réduire au minimum son endettement, pour consacrer au plus vite le maximum de ressources aux loisirs, un argument choc qui séduit de plus en plus les nouveaux acquéreurs. Avec des coûts oscillant entre 15 et 30 000 euros, les Tiny Houses défient allègrement la concurrence du béton. Outre la liberté économique, ces cabanes en bois offrent la possibilité d’un nomadisme particulièrement utile sur un marché du travail de plus en plus évolutif tout au long de la vie professionnelle.

            Vivre économiquement, c’est aussi vivre écologiquement. Et sur cette thématique désormais incontournable, les Tiny Houses assurent également la différence par rapport aux maisons conventionnelles. Si les frais de chauffage représentent 65% des frais énergétique d’une maison « normale », les Tiny House réduisent au minimum la dépense, avec une surface réduite et une armature en bois naturellement isolante. Les matériaux même de construction sont écologiques et réduits au minimum, assurant une empreinte carbone très réduite. Autant de bonnes raisons qui séduisent de plus en plus d’adeptes, qui faute ne s’embarrassent pas de permis de construire, mais se réjouissent de leur permis de conduire.