Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Les Eco-quartiers, pour des villes durables

Votre projet

maison façade colombage

A l'heure où l'écologie et le développement durable ont pris une place considérable dans notre vie quotidienne, les habitations ne sont pas laissées sur la touche avec les éco quartiers qui font de plus en plus parler d'eux. En 2016, on a recensé plus de 39 éco quartiers sur le territoire français. Où en est-on aujourd'hui et quelles sont les perspectives d'avenir et les objectifs pour ces quartiers ? Faisons l'état des lieux.

Un éco quartier : qu'est-ce que c'est ?

L’éco quartier est un label qui a pris une ampleur considérable en Europe du nord et qui séduit de plus en plus  les grandes agglomérations françaises. L'objectif est de se pencher sur le mode de fabrication de la ville du futur : on privilégie des aspects majeurs de la construction pour les orienter vers l'écologie. Cela concerne à la fois l'urbanisme, la consommation énergétique, la gestion des déchets ainsi que la biodiversité.

Pour bénéficier de ce label, les projets d'aménagement doivent s'adapter à l'ensemble du territoire et respecter les principes fondamentaux du développement durable et notamment des économies d'énergie.

L'éco quartier va alors transformer en profondeur l'habitat tel qu'on le connait aujourd'hui dans le but de créer un véritable village dans la ville. Cette initiative doit sensibiliser les habitants à vivre dans un cadre plus sain et plus respectueux de l'environnement. 

Grâce à cette initiative, les territoires bénéficient d'un nouveau dynamisme qui permet de promouvoir une gestion à la fois responsable et solide des ressources énergétiques dans le but de faire face au changement climatique à long terme.

Quelle est l'importance des éco quartiers sur l'hexagone ?

L'état français s'est donné un challenge de taille puisque d'ici l'année 2018, l'objectif est d'arriver à 500 éco quartiers (contre 39 en 2016).

Si l'on prend l'exemple de la ville de Strasbourg, l'enjeu est considérable puisqu'il faut étendre le renouvellement urbain aux constructions immobilières des quartiers populaires. Elles ont été construites dans les années 60 à 70 et présentaient une isolation thermique et phonique peu propice aux économies d'énergie. Il faut donc repenser entièrement ces quartiers en intégrant la nature et en rendant plus accessible le développement durable dans les habitations.

Construire un éco quartier, ce n'est pas systématiquement miser sur le neuf : c'est un label qui 'étend également sur la rénovation des structures habitables et sur les déplacements des habitants dans l'espace urbain.