Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

La renaissance d’un oublié : le chanvre, nouvelle star des écomatériaux

Votre projet

écomatériau
Le chanvre est une plante bien connue par l’homme depuis les origines, jadis abondamment cultivée en Provence, au point de donner son nom à la fameuse Cannebière à Marseille. Presque disparu au XXe siècle, le chanvre revient en force depuis quelques années dans la construction, grâce à ses excellentes propriétés isolantes.   

Le terme « écomatériaux » est l’un des nombreux néologismes issus de la vague (tardive) du développement durable. Il désigne les matériaux naturels utilisés dans la construction, connus pour leur très faible emprunte carbone. Si le mot est nouveau, les matériaux en question (bois, terre, paille, lin, laines…) ont bien souvent été utilisés depuis la nuit des temps par l’homme, avant d’être éclipsés par la révolution industrielle et le « tout béton ». Ressurgis de l’histoire depuis quelques années grâce à une série de mesures législatives énergiques, ces « écomatériaux » sont désormais tendance. Le chanvre, quasiment disparu des campagnes françaises, fait partie de ces ressuscités.

 

Les atouts du succès : économique et écologique

 

Si l’utilisation du chanvre par l’homme remonte à la préhistoire, son apogée se situe au XIXe siècle, avec une utilisation intensive dans la papeterie et le textile. Par la suite concurrencé par le coton et les dérivés synthétiques du pétrole, le chanvre manque de disparaître des campagnes françaises au siècle suivant. Mais depuis quelques décennies, la hausse des prix du pétrole et une prise de conscience (tardive) des dégradations de l’écosystème mondial, ont suffi à remettre cette plante annuelle au goût du jour.  
La nécessité morale (et légale…) d’augmenter les performances énergétiques des habitations a mis en lumière l’un des nombreux atouts du chanvre : il s’agit d’un excellent isolant thermique. Utilisées sous formes de béton de ou de laine, ses fibres autorisent une remarquable isolation thermique et acoustique des bâtiments, intérieure et extérieure. Facile à produire, résistante et à croissance rapide, le chanvre est économique et écologique. Ces atouts stratégiques redynamisent depuis quelques années la production de cette plante, notamment en Champagne-Ardenne et dans les pays de la Loire.